Concevoir et organiser son dressing en 4 étapes

De la conception à l’organisation, optimiser son dressing permet de gagner en temps et en espace habitable. Voici les 4 étapes à suivre pour profiter d’une alternative moderne et fonctionnelle au placard classique.

Les avantages du dressing

Le dressing n’est pas l’apanage des vastes demeures et sait trouver sa place dans les petits appartements dès lors qu’il est pensé et élaboré sur-mesure. L’image d’Epinal de la dressing room de plusieurs dizaines de mètres carrés encadrés de penderies, d’étagères à chaussure et de miroirs, laisse à penser que son installation requiert une pièce toute entière. Dans les faits, un dressing bien conçu occupe l’ensemble de l’espace disponible du sol au plafond, là où le placard aux dimensions standards laisse de multiples espaces vacants et inexploitables. Un choix plutôt stratégique lorsqu’il s’agit de tirer profit du moindre m² sur les surfaces les plus restreintes.

L’autre point fort du dressing, c’est bien entendu son aspect pratique. Difficile d’avoir une vision d’ensemble sur sa garde-robe, au milieu des piles de linge entassé. Côté penderie, le placard classique montre également ses limites dès lors que la tringle, trop chargée, n’offre plus l’espace nécessaire au déplacement des cintres. À défaut de pouvoir pousser les murs de la chambre, ce sont les parois du placard qui vont céder, au profit d’une tringle plus longue et d’étagères parcourant tout l’espace disponible en largeur comme en hauteur. Cette configuration offre une vision dégagée, plus claire, et des possibilités de rangement variées à faire évoluer au fil des saisons.

Avec les dressings ouverts, la garde-robe devient un élément décoratif à part entière. Les différentes pièces, triées par couleur et par longueur peuvent être du plus bel effet… À condition de rester organisé tout au long de l’année.

4 conseils pour optimiser son dressing

Où et comment créer son dressing ? Quels sont les accessoires à adopter pour conserver un dressing fonctionnel et bien rangé ?

1 – Lister les espaces inexploités dans son intérieur

Sous-pente, large couloir, grande hauteur sous plafond, vaste entrée, espace sous un escalier… La plupart des habitations n’ayant pas encore fait l’objet de travaux d’optimisation de l’espace regorgent de zones à conquérir. Dressez la liste de ces espaces libres et retenez celui qui sera le plus approprié à l’élaboration du dressing. La chambre sera préférée à l’entrée, la sous-pente du bureau à celle de l’escalier donnant sur séjour, et ainsi de suite.  L’idée étant de sélectionner un emplacement à l’abri des regards et du passage, mais aussi des odeurs. Tout emplacement à proximité de la cuisine doit, si possible, être évité ou considéré en dernier recours.

2 – Sélectionner des éléments adaptés à la configuration retenue

Si l’espace en sous-pente s’est révélé être le meilleur endroit pour l’installation du dressing, tout le défi consiste à se rapprocher autant que possible du mur. Pour palier à cette inclinaison et optimiser au maximum cet espace, le kit sous-pente est la solution qui simplifiera la réalisation d’un placard sous-pente.

Si la naissance de l’inclinaison est suffisamment haute, la penderie pourra aisément occuper l’espace sans perte de place. Les inclinaisons plus basses peuvent être comblées par des tablettes, une commode ou un placard sur-mesure.

Pour les emplacements situés à proximité des pièces de vie, l’objectif est double : il s’agit d’isoler le dressing du reste de l’espace et de protéger les vêtements contre l’imprégnation des odeurs. Ici, la solution passe par l’installation d’une ou plusieurs portes coulissantes. L’espace de débattement d’une porte classique peut ainsi être mobilisé pour gagner quelques précieux centimètres carrés à l’intérieur du dressing. Côté pièce de vie, le choix de la porte à mettre en place participe au style de la décoration intérieure. Les poses en applique ou à galandage assurent le déplacement de tout type de porte, des plus légères aux plus lourdes, en bois massif par exemple.

Nous vous proposons différents systèmes coulissants pour vos portes de placard :

Rail au sol – Rail suspendu – Rail suspendu pour portes pliantes

À chaque projet correspond un kit complet d’installation, simple à mettre en place avec des pièces dimensionnées selon les caractéristiques de la porte : poids, largeur et épaisseur, sans oublier les coloris et matériaux à sélectionner selon le design retenu.

3 – Les accessoires indispensables pour organiser son dressing

Mal équipé, le dressing, aussi grand soit-il, peut vite présenter les mêmes limites qu’un placard classique. Pour y remédier, il existe toute une palette d’accessoires à mettre en place :

  • les paniers de tissus pour isoler les pièces les plus fragiles ou rassembler les éléments par catégorie : chaussettes, foulards, cravates…
  • des tablettes inclinées pour les chaussures, pour améliorer la visibilité et gagner en profondeur
  • un élévateur de penderie à placer dans la partie haute du dressing
  • les portes pantalons : très pratiques, ces portants permettent d’économiser l’espace
  • les porte-cravates et les porte-ceintures
  • les séparateurs de tiroirs pour encadrer les zones dédiées à chaque famille de vêtements
  • les étagères en tissu à suspendre.

Dernier accessoire, et non des moindres : un petit escabeau. Incontournable pour les dressings en hauteur, il se révèle tout aussi utile pour profiter d’une meilleure perspective sur le contenu des étagères.

4 – Miser sur la transparence et la luminosité

De nombreux accessoires de rangement sont également disponibles en version transparente. Les boîtes ajourées laissant ainsi entrevoir leur contenu grâce à leur pastille transparente. Autre accessoire malin dans un dressing : les tiroirs coulissants fins et transparents. Chaque tiroir accueille un nombre minimal de pièces, une rangée de pulls par exemple, ce qui facilite le repérage au moment de choisir sa tenue.

Pour les dressings fermés, idéalement situés dans l’intimité d’une chambre ou d’un bureau, privilégiez les portes coulissantes en verre. Des systèmes coulissants ont été spécialement conçus pour des portes en verre. Le contenu du dressing reste visible sur toute la largeur quel que soit le nombre de panneaux ouverts ou fermés. De jour, lorsque le dressing est sollicité, il bénéficie de toute la lumière naturelle présente dans la pièce. De nuit, c’est l’installation de luminaires savamment sélectionnés qui fera toute la différence. Les spots sont très appréciés, dirigés vers les vêtements pour un maximum de visibilité. 

Un commentaire sur “Concevoir et organiser son dressing en 4 étapes

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :