Comment fabriquer une porte coulissante ?

Mettre en place soi-même une porte coulissante, c’est la garantie d’un projet sur mesure et la satisfaction d’avoir participé à l’amélioration de son cadre de vie. La plupart des installations maisons reposent sur l’acquisition de la porte, d’une part, et du système coulissant, d’autre part. Mais les plus cavaliers pourraient bien se laisser tenter par la fabrication de la porte avant même de passer à la phase d’installation ! Voici comment procéder pour la conception, puis l’installation de la porte coulissante.

Comment fabriquer sa propre porte ?

Concevoir et élaborer sa propre porte est un bon moyen de valoriser des produits et matériaux inutilisés. Certains produits se prêtent aisément au jeu de la récupération. Généralement à portée de main et facile à transformer, les palettes de bois sont ainsi fréquemment utilisées sur toute sorte de projets.

La fabrication d’une porte à partir de palettes de bois

La première étape est la récupération des lames des palettes en prenant soin de ne pas les détériorer. Celles-ci doivent ensuite passer au ponçage afin d’éliminer les échardes et d’harmoniser la surface de la lame. Ensuite, scie en main, coupez les lames selon la largeur souhaitée de la porte.

Alignez-les sur votre support, puis vissez les planches qui constituent le châssis arrière aux planches précédemment alignées. Commencez par les planches latérales, puis les planches centrales avant d’attaquer les planches diagonales. Les faces avant et arrière offrent différents rendus : une surface plane et sobre d’un côté et un aspect barn door, ou porte de grange, de l’autre.

Comment rénover une porte existante ?

Pour ceux qui ne se sentent pas l’âme d’un concepteur de porte, la récupération et la valorisation d’une ancienne porte sera du plus bel effet ! Les brocantes regorgent de portes anciennes issues de demeures modestes ou plus cossues. Certaines portes en bois affichent des détails et finitions très travaillés qui tranchent avec la simplicité des murs moderne épurés. La porte ornée devient ainsi un véritable bijou apposé au mur, à l’image d’un tableau ou d’une sculpture. Vous pouvez également récupérer une porte en bois jusqu’alors réservée à un usage extérieur comme les portes de grange. Dans ce cas, il convient d’être particulièrement vigilant quant à l’état de la porte. Si celle-ci ne présente pas de signe d’infestation par les termites ou de détériorations dues à l’humidité pouvant mettre en péril sa solidité, elle pourra être réemployée après un nettoyage minutieux.

Outils et étapes de nettoyage d’une porte abîmée

Une porte précédemment utilisée en intérieur ne présente généralement pas de difficulté particulière et pourra se contenter d’un simple nettoyage et de quelques coups de pinceau pour raviver sa teinte naturelle ou changer drastiquement de couleur. En revanche, une porte restée exposée au soleil, à la pluie, au vent et au gel demande une intervention plus poussée. Premièrement, les parties métalliques, au niveau des serrures notamment, peuvent présenter un état de dégradation avancé. Pour traiter ces éléments, il faut les retirer à l’aide d’une visseuse-dévisseuse électrique ou mécanique ou d’un simple tournevis. Ensuite, plusieurs techniques et astuces permettent d’enlever la rouille installée sur ces éléments. Une fois la porte en bois désossée de ses éléments métalliques, vous pouvez vous atteler à son nettoyage en commençant par gratter les parties les plus problématiques avec une brosse à poils rigides. Pour les moulures, utilisez un grattoir à lame triangulaire. Si la porte présente des irrégularités de surface de type impacts ou fissures superficielles, vous pouvez tout à fait les conserver en l’état ou les combler à l’aide de différents produits accessibles dans toutes les enseignes de jardinage. Vient ensuite l’étape du ponçage, à la main ou avec une ponceuse, en prenant soin d’adapter la taille de grain au rendu souhaité. Pour l’ultime étape, choisissez des produits de sous-couche et de peinture adaptés à l’état initial de la porte et au rendu souhaité.

Où rénover ma porte ?

Ce type de travaux doit impérativement être réalisé dans un endroit correctement ventilé et/ou fenêtres ouvertes, si la rénovation se fait en intérieur dans un espace clos. Dans le cas d’une rénovation à l’extérieur, gardez un œil sur la météo et dans tous les cas prévoyez des tréteaux pour faciliter le traitement de la porte et sécuriser sa position.

L’installation de la porte coulissante

Une fois que votre porte est finie de réaliser, il ne vous manque plus que le système coulissant pour la faire coulisser !

Nous vous proposons différents systèmes coulissants adaptés à tout type de portes et d’ouvertures. Les systèmes SLID’UP sont simples à mettre en place grâce à des kits d’installation complets comprenant :

  • le rail en aluminium, disponible dans différentes longueurs
  • les montures sur roulements à billes
  • les platines de fixation
  • la butée d’arrêt réglable
  • l’amortisseur et le bandeau sont en option

Sans oublier la notice de pose ! À chaque porte son système : les modèles SLID’UP 1000, SLID’UP 1100 sont adaptés à la pose en applique, à galandage ou au plafond et peuvent supporter des portes allant jusqu’à 80 kg chacune, voire jusqu’à 120 kg pour les systèmes SLID’UP 170.

Rendez-vous sur notre page dédiée pour retrouver l’ensemble des solutions et kits d’installation de portes coulissantes et sélectionner ceux qui correspondent aux caractéristiques de votre projet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :