Comment optimiser un espace sous pente ?

Dans les combles, au dernier étage ou encore sous un escalier, les inclinaisons compliquent l’aménagement. Ces espaces renferment pourtant de nombreuses possibilités. Voici comment exploiter tout leur potentiel.  

Évaluer le potentiel de son espace sous pente

Les parois inclinées se présentent dans plusieurs configurations. En premier lieu dans les combles, mais aussi aux derniers étages et dans certaines configurations particulières comme sous les escaliers par exemple.

Les combles aménageables

Les combles aménageables disposent d’une surface plus ou moins importante au-dessus de laquelle le plafond se situe à plus d’1,80 mètre de hauteur. De quoi se déplacer aisément sans se courber. Toutefois, en fonction du degré de pente du toit, la hauteur disponible peut chuter rapidement. Et avec des meubles aux dimensions standardisées, tous ces précieux mètres et centimètres carrés sous pente restent inexploités.

Le dernier étage d’une maison

Ces parois en pente peuvent également toucher les pièces du dernier étage d’une maison. Auquel cas, la naissance de l’inclinaison se situe à une hauteur relativement élevée par rapport aux pièces aménagées directement sous les combles. Ce qui signifie que l’installation de meubles standard reste envisageable en complément d’aménagements conçus pour optimiser les surfaces inclinées.  De fait, les combles situés au-dessus de ces espaces mansardés présentent exclusivement des murs en pente. Dans ce cas de figure, le sur-mesure s’impose du sol au plafond.

Sous l’escalier

Sous les escaliers, les contraintes sont similaires, mais l’espace à exploiter est relativement limité. Dans tous les cas, l’étape de la prise de mesure est essentielle et se doit d’être exhaustive. Une fois la relève des mesures effectuée, il reste à considérer les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour optimiser votre espace sous pente.

Identifier les possibilités de rangements bas

Les modules bas sont un excellent moyen d’exploiter la pièce en profondeur. Selon la hauteur de mur droit disponible, il sera possible d’opter pour des tiroirs de forme standard, ou d’avoir recours à des rangements sur mesure pour accompagner une paroi entièrement ou partiellement inclinée.

Des rangements bas peuvent également être créés au moyen de portes de placard coulissantes. Avec le kit de fixation sous pente que nous proposons, vous pourrez réaliser un placard sur-mesure. Réglable, ce kit s’adapte à différents angles d’inclinaison.

Kit de fixation sous pente (SU5097) fixé sur le rail haut du placard

Miser sur la simplicité des étagères ?

Les étagères sur équerres sont un moyen simple et efficace d’accompagner l’inclinaison du mur adjacent. Leur longueur se réduit à mesure qu’elles progressent vers le plafond, permettant d’exploiter aussi bien les pièces mansardées que l’espace disponible sous un escalier. À déployer du sol au plafond, quel que soit le degré d’inclinaison, les étagères trouvent aussi leur place sur les murs inclinés grâce à la fixation d’équerres adaptées.

Cette solution a toutefois une limite. La surcharge et l’aspect bariolé du contenu laissé apparent risque d’alourdir visuellement la pièce.

Créer un véritable dressing sous pente

Sur le même principe, les murs droits peuvent accueillir plusieurs placards de hauteurs progressives, alignés en escaliers afin de suivre l’inclinaison de la toiture. Une alternative au sur-mesure, ou les recoins non couverts pourront servir d’étagères d’appoints, ou accueillir des objets décoratifs.

Pour compléter son dressing sous pente, il reste à optimiser le pan de mur incliné. Selon la hauteur de départ et le degré de la pente, les configurations pourraient se prêter à l’installation d’une penderie. Là encore, il est possible de mobiliser les kits d’installation de porte de placard coulissante sous pente. Avec cette solution pratique et esthétique, inutile de se pencher sur un meuble réalisé sur mesure. Une fois la tringle positionnée à la hauteur souhaitée, la penderie peut être refermée par des portes de placard coulissantes.

Bon à savoir : aménager des espaces complexes, c’est aussi parfois devoir faire avec les inclinaisons du sol. Dans ce cas, nous proposons un système ingénieux pour installer un placard coulissant sur un sol qui n’est pas totalement droit. Les montures inférieures et supérieures sont ont été spécialement conçues pour absorber les différences de niveau jusqu’à 1 cm et 2 cm.

Opter pour des aménagements escamotables et multifonctions

Les meubles à faible encombrement, mais à fort potentiel sont les meilleurs alliés des pièces exiguës.

Pour une chambre sous pente, le lit escamotable permet de gagner en espace circulable pendant la journée. La juste hauteur sous plafond n’étant pas toujours au rendez-vous, les modèles d’armoires lits horizontales seront le plus souvent préférés aux armoires lits verticales.

Les bureaux avec plateau rabattable présentent les mêmes avantages, mais ne sont pas toujours adaptés aux besoins réels des utilisateurs. Pour les plans de travail très sollicités, le gain de place et de praticité peut se jouer sur d’autres aspects, avec des caissons de rangement fixés aux murs ou des tablettes latérales rabattables offrant une flexibilité simplifiée et très appréciable.

Pour les assises, pensez aux canapés, banquettes et fauteuils avec coffres de rangement intégrés. Attention toutefois, ces rangements additionnels se traduisent par plusieurs centimètres de hauteur supplémentaire. Si le canapé doit se loger à proximité du mur incliné, préférez les modèles bas ou au ras du sol.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :